La fuite à Paris

Je ne travaille que le matin à SIS. L'après-midi, je pourrais m'occuper avec un deuxième mi-temps.

Je postule un peu partout, mais je ne reçois que des lettres de refus.

Secrétariat, relation presse, documentation, accueil : je ferais pourtant feu de tout bois.

Quand je décroche enfin un entretien pour un simple stage, il y a toujours un truc qui coince (ils cherchent quelqu'un à temps plein, ou bien ils veulent une convention...)

Tout le monde est vraiment désolé de m'annoncer que ma candidature n'est pas retenue.