gruchy

Gîte rural de Gruchy, 1983
Depuis plusieurs années déjà, nous passons nos vacances de Pâques dans la Hague, mais c'est la première fois que nous louons le gîte rural de Gruchy.
Dans ce petit hameau paisible (patrie du peintre Jean-François Millet), on respire l'air de la mer, des champs et des prés.

Il fait assez froid en ce mois d'avril, il y a du vent, la maison est sombre et son confort spartiate, mais on se serre les coudes.

Nous avons emmené les chats avec nous.

Ils ont peur des chiens errants et des vaches, mais les souris à chasser sont nombreuses.

Malgré mon jeune âge, j'ai emporté quelques dossiers avec moi, pour travailler.

Des dossiers secrets.

Ma soeur, peuh, elle fait encore du coloriage, évidemment.

Baie d'Ecalgrain (1983)
On se promène beaucoup, sur les sentiers abandonnés et sur les routes désertes.

La Hague, c'est un peu le bout du monde.

Un pays de légendes et de rêveries.

Mais bon, au bout d'un moment, j'ai quand même hâte qu'on rentre au gîte, pour pouvoir se réchauffer au coin du feu, et grignotter des biscuits apéritifs jusqu'au dîner.

Quand nous revenons de balade, les chats nous attendent sagement, derrière la vitre de cette maison qui n'est pas vraiment la leur.

Ils nous accueillent en nous demandant où nous étions passés.

Pour m'occuper, je m'invente des tas d'histoires, en faisant rouler mes petites voitures sur les murets et les troncs d'arbres morts.

Parfois on raconte des bêtises, ma sœur et moi.

Heureusement qu'elle est là !