1986

Selfie
J'invente le selfie en 1986 !
Donc, vous l'avez compris, 1985 et 1986 sont des années de grand changement.

Dans ma chambre, mes Lego, mes petites voitures Majorette et mon ensemble de mobilier urbain Majokit...

... ont progressivement cédé la place à un minutieux modélisme ferroviaire.

Si cet été 1985, sous les falaises blanches de Varangeville, sur la côte normande, j'ai encore l'air d'un enfant qui s'étonne de la vie...

... quelques mois plus tard, je m'affiche déjà avec des "amoureuses"...

Marie-Pierre et Charlotte
J'allais les pêcher à la sortie de leur cours de catéchisme.

En 1985, en CM2, je suis le premier de la classe, bien sûr.

Je suis un gros crâneur.

Sur la photo de classe, je fais exprès de poser, stylo à la main et livre ouvert.

Mais l'année suivante, au collège, j'ai parfois plus de mal.

Ayant découvert la fonction retardateur de l'appareil photo de mon père, j'en profite pour essayer de faire passer quelques revendications à mes parents.

Avec Tennessee
J'en profite aussi pour photographier les chats, qui n'avaient pourtant rien demandé.

A mon anniversaire, pour mes 12 ans, c'est une ambiance de fête, comme d'habitude.

Et cet été 86, papa coupe la haie mitoyenne, comme d'habitude.

1
Mais je grandis.
Je suis un peu nerveux, parfois.
Au collège, ça ne se passe pas très bien avec les autres élèves, et je ne peux pas en parler.

Repas de famille.
Vous ressemblez à Oscal Wilde, se permet de déclarer un jour ma grand-mère à mon père, dont l'allure et la coiffure, ce jour-là, pourraient en effet rappeler certains portraits photographiques du célèbre écrivain.
Je le prends comme un compliment, répond mon père sans se laisser démonter. Mais je n'en ai pas les moeurs, s'empresse-t-il d'ajouter en rigolant.
(mon père et ses beaux-parents se sont toujours respectueusement vouvoyés)

En tout cas...

... je me suis bien amusé, durant mon enfance !